Ce qui nous motive

L’émerveillement sous un ciel étoilé s’impose à nous un jour où l’autre de manière temporaire, à l’occasion d’une manifestation publique, ou de manière définitive et déclenche chez certaines personnes une passion pour l’astronomie et l’astrophysique, nous les astronomes amateurs ou professionnels.

Beaucoup d’astronomes amateurs ont le souci de partager leur connaissances avec le plus grand nombre. Nous nous proposons d’inclure dans ce “plus grand nombre” les personnes dont les capacités visuelles sont diminuées ou inexistantes. A cet effet nous pensons notre projet d’observatoire comme une passerelle du savoir entre le monde des voyants et celui des aveugles et mal voyants.

Je n’aurais jamais cru que je regarderais un jour dans un télescope

s’extasie une dame âgée lors d’une rencontre fortuite un soir d’observation.

C’est exactement ce qu’on a appris à l’école cette année

commente une adolescente après avoir observé à l’oculaire du télescope les différences de couleur de l’étoile double Albiréo.

Ces commentaires sont pour nous les plus authentiques remerciements que nous puissions espérer. Ils symbolisent les motivations profondes qui nous animent.

Une autre soirée, une dizaine de jeunes d’un camp de pré-ados impatients de coller leur œil à l’oculaire: les questions fusent sur le pourquoi, le comment…

C’est pour susciter l’émerveillement, la compréhension des phénomènes observés que nous recherchons ce contact avec le public.

Diffuser la culture scientifique c’est préparer le monde de demain

Nous avons aussi pleinement conscience de l’importance de transmettre le maximum de connaissances le plus largement possible.

Adhérents individuels ou comme membres d’un club à l’Association Française d’Astronomie et abonnés aux magazines spécialisés, nous sommes particulièrement sensibilisés aux enjeux culturels et sociaux que représente la diffusion de la culture scientifique dans le monde chaotique où nous vivons.

Il est urgent de nouer ou renouer un lien très fort entre citoyens et scientifiques. Ces derniers nous alertent depuis longtemps sur les dangers de la pollution et du réchauffement climatique.

C’est en cela que notre action rejoint celles des défenseurs de l’environnement. Nous avons déjà en commun la lutte contre la pollution lumineuse si désastreuse pour la faune, et qui prive 1/3 de l’humanité du ciel étoilé.

En réconciliant science et grand public nous agissons aussi pour la planète et par chance nous pratiquons une activité qui allie connaissances et contemplation (béate parfois).

Mais aussi la diffuser à tout le monde

Il fut un temps ou les personnes handicapées étaient en marge des activités sociales et culturelles.

Désormais tout lieu recevant du public se doit d’être accessible.

Ce sera bien sûr le cas de notre observatoire. Mais les handicaps sont divers et variés. Et accéder à un lieu ne veut pas dire accéder au contenu «immatériel» qui y est présent.

En liaison avec des personnes et des associations d’aveugles ou déficients visuels nous mettrons en place les moyens existants facilitant la compréhension de l’astronomie et les aiderons à développer ces techniques.